Le fleuve Lualaba

roman

Le livre se passe en Afrique centrale dans les années cinquante. A travers les yeux de deux enfants que tout oppose, il met en évidence la différence sociale entre les colons blancs et la population locale et la candeur des protagonistes qui ne se sentent pas concernés par cette contingence. Dans un récit alterné, tantôt Bénédicte, tantôt César racontent un meurtre, la tension d’un couple, la violence des hommes et de la nature, la puissance des pouvoirs occultes à travers leur regard vierge. A la fois mystérieux et poétique, le roman décrit, en parallèle, la vie d’une famille d’exploitant forestier et de celle de leur ‘boy’ indigène et du rapport de force qui régit leur relation.